4 moyens de soulager le nez qui coule et la toux de votre bébé

Par

Hydrater les muqueuses des voies respiratoires soulage le bébé lorsqu'il est enrhumé. © Getty images

Les très jeunes enfants ont régulièrement le nez pris, et celui-ci est souvent associé à une toux sèche, ce qui provoque une gêne constante. Voici nos astuces pour les aider.

Dans la plupart des cas, le nez coule à cause d’une simple rhinite (rhume) ou rhino-pharyngite, due le plus souvent à un virus. « Quelques jours après le début de l’écoulement nasal apparaît souvent une toux sèche », précise le Docteur Maryline Salvetat, médecin-conseil chez Pierre Fabre. Mais le nez d’un bébé peut subir d’autres agressions externes que des virus, notamment des allergènes ‑ également à l’origine d’une toux d’irritation.

Utiliser un mouche-bébé 

« Jusqu’à trois ou quatre mois, un bébé ne respire que par le nez. Désobstruer son nez est donc fondamental pour qu’il puisse bien respirer et bien manger », explique Maryline Salvetat. Comment bien s’y prendre ? En utilisant un mouche-bébé. Il est recommandé d’effectuer ce rituel avant chaque biberon et le coucher.

Nettoyer le nez de bébé

Après avoir mouché votre enfant, vous pouvez lui administrer des solutions salines qui décongestionnent la muqueuse nasale et fluidifient les sécrétions du nez afin de faciliter leur élimination : par exemple des produits contenant de l’eau salée ou encore de l’eau thermale.

Privilégiez les sirops émollients

« Si votre bébé a le nez qui coule et une toux sèche qui l’empêchent de dormir (les quintes de toux ayant surtout lieu la nuit), vous pouvez le soulager avec des sirops à action émolliente. Attention cependant, certains d’entre eux sont antitussifs (action centrale) et bloquent le mécanisme de la toux. Ils sont désormais contre-indiqués chez les enfants de moins de 24 ou 30 mois. On trouve par ailleurs sur le marché des sirops adaptés contre la toux sèche à base de glycérol, informe Maryline Salvetat. Recommandé par l’OMS, celui-ci hydrate et forme un film protecteur au niveau de la muqueuse de la gorge. Cela permet de soulager l’irritation liée à la toux sèche sans pour autant bloquer le mécanisme de la toux. » Il est possible de trouver des sirops à base de glycérol, avec une utilisation possible dès six mois sur avis médical, contrairement au miel qui est recommandé à partir d’un an.  En cas de persistance de la toux après trois jours, il est recommandé de consulter un médecin.

Hydrater ses muqueuses à l’aide d’un humidificateur

Lorsque votre jeune enfant a le nez encombré et/ou qu’il tousse, il est important de le faire dormir dans une chambre dont la température n’excède pas 18 à 20 degrés. Un air trop chaud peut en effet assécher les muqueuses. Côté bonnes pratiques, il est recommandé d’aérer l’air de la chambre quotidiennement pendant cinq minutes. Surélever la tête de son lit pour l’aider à mieux respirer. Hydrater ses muqueuses à l’aide par exemple d’un humidificateur ou rester avec votre bébé une dizaine de minutes dans la salle de bain fermée après avoir fait couler un bain chaud. Les gouttelettes de vapeur vont humidifier les muqueuses des voies respiratoires et lui permettre de se sentir mieux, rapidement.

TAGS: Rhume bébé, Sirop toux bébé, Toux bébé

Nos experts dans votre poche ! Une fois par mois, la rédaction vous envoie sa sélection de conseil santé et beauté.
Pour la retrouver inscrivez vous ici:

Votre inscription à la liste a bien été enregistrée.