Comment bien vivre sa dermatite atopique pendant l’été ?

Par

S'exposer un peu au soleil en respectant certaines règles peut améliorer l'eczéma © Getty image

Même si le soleil peut avoir un effet bénéfique sur la peau des personnes ayant une dermatite atopique, la période estivale qui rime avec chaleur et baignades peut aussi aggraver l’eczéma. Nos conseils pour un été réussi, et une peau protégée.

« Par le biais des ultraviolets, le soleil peut améliorer l’eczéma », informe Jean-Marc Chavigny, dermatologue et allergologue responsable de l’École de l’Atopie à Nantes*. Les bienfaits du soleil existent si vous pouvez vous exposer légèrement au soleil, en maillot de bain. « Idéalement, l’exposition doit avoir lieu à 17 heures et non de 12 à 16 heures, et durer 15 minutes, pas plus », précise l’expert. Vous l’aurez compris, pas question de rester statique au soleil toute la journée.

Les crèmes bio déconseillées aux peaux atopiques

« Les infrarouges du soleil qui chauffent aggravent l’eczéma par le biais de la transpiration ». La sueur étant acide et remplie de sels, elle irrite la peau. Il est donc conseillé d’appliquer un lait ou une crème émolliente lorsqu’il fait chaud, et de porter des vêtements aérés pour laisser la peau respirer. Vous pouvez également utiliser un spray d’eau thermale et des mouchoirs en papier pour absorber l’excès de sueur. Aussi, il est important de bien rincer la peau après une vague de chaleur.

Par ailleurs, les peaux atopiques doivent être protégées avec une crème solaire indice 50. Mais pas n’importe laquelle. « Mieux vaut privilégier un soin solaire sans parfum sans conservateurs, et sans nanoparticules », conseille le Dr Chavigny. Attention notamment aux crèmes bio à base de plantes, celles-ci peuvent entraîner des allergies chez les peaux atopiques.

« Isoler les zones sensibles avec une crème barrière »

« Certaines personnes, avec des peaux atopiques à l’aspect normal, ressentent des brûlures au contact de l’eau de mer et de piscine, d’autres avec des peaux plus abîmées se baignent sans problème », constate l’expert. Son premier conseil, mouiller une première zone du corps afin de détecter une possible réaction. Puis, il est conseillé « d’isoler les zones sensibles avec une crème barrière ». Le reste du corps est quant à lui protégé avec un soin solaire. « Il existe par ailleurs une crème novatrice qui constitue en même temps un soin solaire hypoallergénique et une protection barrière ». Ce qui permet de protéger sa peau du soleil, du sable… ainsi que de l’eau salée ou chlorée.

Aussi, après chaque baignade, il est recommandé de se rincer afin de retirer toute trace de sel ou de chlore. Puis, il est conseillé d’appliquer à nouveau un soin barrière et de la crème solaire. Le soir, lors de la douche, mieux vaut privilégier un gel nettoyant surgras sans savon, et se rincer pendant au moins trois minutes. A la sortie, on tamponne délicatement sa peau, avant d’appliquer de l’émollient et des corticoïdes, si besoin.

*Président de l’Association Un papillon contre l’eczéma

http://unpapilloncontreczema.weebly.com/

TAGS: Dermatite Atopique, Eczéma, Eczéma baignade, Eczéma soleil, Eté

Testez vos connaissances sur l’eczéma en été

Vous ou votre enfant avez une dermatite atopique ? Pour savoir si vous suivez les bons gestes en été et pouvoir les mettre en pratique si cela n’est pas le cas, rendez-vous sur le site eczéma crush de la Fondation Dermatite Atopique. Que vous partiez à la mer, à la montagne ou que vous vous rendiez à la piscine, vous saurez comment bien prendre soin de votre peau.

 

Nos experts dans votre poche ! Une fois par mois, la rédaction vous envoie sa sélection de conseil santé et beauté.
Pour la retrouver inscrivez vous ici:

Votre inscription à la liste a bien été enregistrée.