La camomille, un concentré de lumière naturel pour vos cheveux

Portrait d’une fleur aux multiples bienfaits et vertus naturelles, notamment pour des cheveux plein d'éclat. © Getty Images

Des pétales d’un blanc pur, un cœur rond et jaune comme le soleil : la camomille égaye les bouquets champêtres… et vos cheveux. Portrait d’une fleur aux multiples bienfaits et vertus naturelles.

Matricaria recutita L. C’est le nom latin de la camomille sauvage (ou petite camomille), une fleur utilisée en herboristerie et en médecine depuis des millénaires. Issue de la grande famille des Asteraceae, on la retrouve en Europe de l’Ouest (Espagne, Portugal, France, ou encore Royaume-Uni, et Irlande) et en Afrique du Nord (Algérie, Maroc). Etymologiquement, le nom “camomille” vient du grec « chamaemelon« , soit “pomme du sol”. Il faut savoir que le nom vernaculaire de camomille est également utilisé pour désigner la camomille romaine (Chamaemelum nobile) ou encore la Grande camomille (Tanacetum parthenium).

Phytothérapie, beauté : des utilisations multiples

Plus que son apparence, c’est son odeur qui la distingue… aux côtés de la verveine, la camomille sauvage est l’une des plantes les plus utilisées en tisanerie, souvent pour le confort digestif et la relaxation.
Mais en cosmétique, on l’utilise principalement pour les cheveux, et souvent pour obtenir de jolis reflets blonds. Comment cette petite fleur peut-elle éclaircir les cheveux naturellement ? « L’actif éclaircissant est un pigment jaune, l’apigénine, du groupe des flavonoïdes », explique Yves Barbin, directeur du Pôle Actifs Végétaux chez Pierre Fabre. Il précise : « On l’extrait des fleurs avec de l’alcool. » Le pigment se fixe sur les écailles, éclaircissant, sans coloration, les cheveux blonds. Sur les cheveux châtains, il permet d’obtenir de jolis reflets dorés / miel très naturels. Enfin, ce procédé n’abîme pas la fibre capillaire mais reste moins spectaculaire qu’un balayage ou une décoloration. Par ailleurs, cette technique ne change pas la couleur de plusieurs tons.

TAGS: CHEVEUX, PLANTES