Cet été je protège mes cheveux et l’environnement

Par

Le bon réflexe ? Protéger ses cheveux pendant la saison estivale, avant les expositions prolongées, et porter un chapeau aux heures les plus chaudes. © Getty Images

Et si protéger sa chevelure était un acte moins anodin qu’il n’y paraît ? A travers des formules éthiques, on peut aussi s’engager pour une beauté durable. Pour preuve, l’arbre Ylang-Ylang, est un trésor naturel et une source de revenu indispensable aux Comoriens.

L’Ylang-Ylang, un actif capillaire méconnu

“Quand on évoque l’Ylang-Ylang, on pense souvent à son huile essentielle ou son absolu, tous deux réputés pour leur fragrance particulière très recherchée en parfumerie. Mais pendant le procédé d’obtention de l’absolu, un autre produit n’était pas du tout valorisé jusqu’ici : une cire aux propriétés très intéressantes pour la fibre capillaire, car riche en acides gras courts et longs. Ces acides sont complémentaires, car les courts gainent le cheveu de façon naturelle, tandis que les longs pénètrent en profondeur pour réparer”, explique Claire Caplat, directrice marketing international chez Klorane.

« Nous apprenons aux enfants à protéger leur patrimoine naturel »

Cette découverte a permis aux populations locales de valoriser ce qui était autrefois perdu. Alors que l’Ylang-Ylang est la première source de richesse des Comores, la cire représente une source de revenu supplémentaire dans ce pays très pauvre. “Klorane s’assure par ailleurs, grâce à une ONG locale, que la fleur est cultivée dans le respect de l’environnement, mais aussi des hommes et non cueillie sauvagement”, explique Claire Caplat. Nous menons également une action locale grâce à Klorane Botanical Foundation : nous avons pu financer et former les populations à une extraction moins gourmande en bois via UDAFE (Unités de Distillation à Foyer Econome), des foyers économes aux fours fermés. Nous apprenons en parallèle aux enfants à protéger leur patrimoine naturel”.

TAGS: Cheveux, Environnement, Planète, protection solaire

Protection solaire : avez-vous les bons réflexes capillaires ?

En été, les effets du soleil sur les cheveux peuvent sembler positifs, notamment avec l’obtention de beaux reflets dorés. Mais attention, le cocktail UV, chlore, sable et sel peut également abîmer la fibre et provoquer un effet “fourche” sur les pointes.

Le bon réflexe ? Protéger ses cheveux pendant la saison estivale, avant les expositions prolongées, et porter un chapeau aux heures les plus chaudes. Après chaque bain, que ce soit dans l’eau de mer ou dans une piscine, il convient de bien rincer la chevelure à l’eau claire. C’est aussi une saison pendant laquelle les cheveux ont davantage besoin de soin, par exemple d’un bain d’huile.  

Nos experts dans votre poche ! Une fois par mois, la rédaction vous envoie sa sélection de conseil santé et beauté.
Pour la retrouver inscrivez vous ici:

Votre inscription à la liste a bien été enregistrée.