Chia, de petites graines aux grands bienfaits

On peut consommer la graine de chia sèche mais il est plus intéressant de profiter de son mucilage en la mouillant. © Getty images

Très populaire depuis quelques années, la graine de chia n’a pas volé sa réputation de super-aliment. Voici tout ce que vous devez savoir sur un caviar végétal qui vous veut beaucoup de bien.

Les graines de chia sont consommées pour leurs bienfaits depuis des millénaires. Les Chumash, un peuple qui vivait dans le sud de la Californie avant la conquête de l’Amérique, les mangeaient déjà pour améliorer leurs performances physiques. Aujourd’hui, principalement cultivées en Argentine et au Pérou, elles connaissent une popularité certaine dans les sphères du « manger mieux ». Il faut dire que ces petites graines brunes ou grises, qui deviennent visqueuses au contact d’un liquide, présentent un intérêt nutritionnel plutôt épatant.

Les graines de chia renferment des protéines

Les graines de chia sont naturellement riches en fibres alimentaires. Cette richesse et leurs propriétés mucilagineuses -viscosité- les rendent particulièrement intéressantes pour booster un transit ralenti et lutter contre la constipation. Elles contiennent également des oméga-3 et un oméga-6, soit des « bons gras » qui réduisent les facteurs de risque cardiovasculaire tels que le diabète, l’hypercholestérolémie et l’hypertension. Elles renferment aussi une bonne dose de protéines ainsi que de la vitamine B9, du calcium et des antioxydants.

Dégustez le pudding de chia au lait végétal

On peut consommer la graine de chia sèche mais il est plus intéressant de profiter de son mucilage en la mouillant. Pour un petit-déjeuner 100% santé, on peut par exemple incorporer deux cuillères à soupe de graines de chia dans une tasse de lait végétal (soja, amande, noisette…) avant de laisser gonfler les graines 30 minutes au moins au frais. Sucrez ensuite au miel ou au sirop d’agave et recouvrez votre pudding de fruits frais ou secs avant de déguster.

TAGS: ALIMENTATION, PLANTES