Cinq astuces pour un teint “glowy”

Par

Pour atténuer les petites taches ou les irrégularités, on pose un fond de teint léger, qui agit en transparence. © Getty Images

La mode est au teint « glowy », à la fois lumineux et très légèrement brillant. Il ressemble à une bonne mine naturelle, mais demande un peu de travail, et une peau saine et parfaite.

Exfolier délicatement l’épiderme

Une accumulation de cellules mortes à la surface de la peau disperse la lumière dans des directions différentes et fait paraître le teint terne. Pour une meilleure réflexion de la lumière, base d’un teint « glowy », il faut se débarrasser de ces cellules mortes par une exfoliation douce. On peut choisir un gommage aux grains fins, ou un peeling doux aux acides de fruits, et on adapte la fréquence à son type de peau : deux fois par semaine pour une peau normale ou mixte, une seule pour les épidermes secs et délicats.

Une bonne hydratation

Une peau saine et bien hydratée est la base d’un maquillage du teint réussi et qui tient toute la journée. Si la peau n’est pas gorgée d’eau, le fond de teint s’estompe en quelques heures et laisse transparaître les imperfections. On adopte donc une crème aux actifs hydratants (acide hyaluronique, glycérine), mais aussi unifiants et proéclat comme la vitamine C, qu’on laisse pénétrer quelques minutes avant de s’attaquer au make-up. On peut aussi choisir un soin qui contient des nacres et agents flouteurs optiques pour une bonne diffraction de la lumière et un effet blur. Il fera ainsi office de primer en plus.

Un fond de teint unifiant

Pour atténuer les petites taches ou les irrégularités, on pose un fond de teint léger, qui agit en transparence. On ne le choisit surtout pas mat, mais enrichi en micronacres pour attirer la lumière et donner de l’éclat.

Un embellisseur sur des zones ciblées

C’est l’enlumineur qui fait toute la différence. Pour faire de l’effet, on pose au pinceau ou avec un stick illuminateur des touches de lumières sur des zones bien ciblées : l’arête du nez, le front, le creux du menton, le coin interne des yeux, entre le haut des pommettes et les tempes, ou encore dans l’arc du sourcil et, enfin, sur l’arc de Cupidon, pour mettre en valeur les formes du visage grâce à un jeu d’ombres et de lumières.

Un blush

Pour achever son teint « glowy », on rehausse les pommettes à l’aide d’un blush rose ou abricot très léger. Le secret, c’est d’opter pour des produits sous forme de crème et non de poudre, qui rendrait la peau beaucoup moins lumineuse. On trace un trait sur le sommet de la pommette et on l’estompe en tapotant avec la pulpe des doigts vers la tempe.

TAGS: Astuces beauté, Maquillage

Nos experts dans votre poche ! Une fois par mois, la rédaction vous envoie sa sélection de conseil santé et beauté.
Pour la retrouver inscrivez vous ici:

Votre inscription à la liste a bien été enregistrée.