Les croûtes de lait, des taches courantes chez le nourrisson

La dermatite séborrhéique du tout petit peut dégénérer en eczéma séborrhéique © Shutterstock

Mais quelles sont ces drôles de plaques qui parsèment le crâne de mon tout petit ? Pas de panique ! Il s’agit d’une dermatite séborrhéique bénigne, aussi communément appelée « croûtes de lait ». La plupart des jeunes parents s’en inquiètent car elles « font tache ». Mais pas d’inquiétude, ces manifestations sont courantes et sans danger.

Les croûtes de lait sont présentes sur le crâne et la nuque de nombreux bébés. Elles apparaissent généralement dans les trois premiers suivant la naissance, et perdurent parfois bien au-delà.

Les croûtes de lait, des plaques courantes

L’apparition des croûtes de lait est un phénomène courant, dû à une persistance des hormones de grossesse de la mère dans l’organisme de l’enfant après la naissance. Ces hormones stimulent les glandes sébacées, notamment au niveau du scalp. Les cellules de peau morte s’agglomèrent au gras du cuir chevelu et finissent par former des plaques à l’aspect jaunâtre faisant penser à du lait caillé. Ce sont les fameuses croûtes de lait. Elles ressemblent beaucoup aux pellicules et ne sont en effet que des squames : en s’asséchant, elles se détachent du cuir chevelu.

Une vigilance s’impose si les croûtes de lait se développent

Certes peu esthétiques, les croûtes de lait sont indolores. Elles ne provoquent ni démangeaisons ni inconfort pour le bébé, mais peuvent s’infecter notamment lorsque les parents essaient de les enlever en les grattant. Si les croûtes de lait envahissent d’autres parties du corps, comme le nez, les aisselles ou la zone génitale une vigilance s’impose. La dermatite séborrhéique du tout petit peut dégénérer en eczéma séborrhéique. Dans ce cas, il faut aller consulter un dermatologue.

Mieux vaut privilégier des soins spécifiques

De simples règles d’hygiène permettent de réduire la présence de ces croûtes de lait sur le crâne de l’enfant. La première consigne élémentaire consiste à nettoyer régulièrement les cheveux du jeune enfant avec un shampoing spécifique pour les bébés. Les cheveux doivent être coiffés à l’aide d’une brosse douce pour éliminer les peaux mortes. Vous pouvez enfin terminer ce rituel de soins par un massage du cuir chevelu réalisé avec une huile neutre ou du liniment oléo-calcaire.

Il existe également des produits spécialement conçus pour éliminer les croûtes de lait, du cuir chevelu, comme le gel croûtes de lait de chez Eau Thermale Avène ou encore le shampoing mousse croûte de lait Primalba de chez A-Derma. Si malgré tous les efforts les croûtes de lait persistent, pas d’inquiétude : le phénomène se résorbe naturellement au bout de quelques mois, généralement avant l’âge de 2 ans.

TAGS: BÉBÉ, DERMO-COSMETIQUE