Comment fabrique-t-on un principe actif ?

La fabrication de principes actifs est extrêmement réglementée, et demande un haut niveau d'expertise.
La fabrication de principes actifs est extrêmement réglementée, et demande un haut niveau d'expertise. © ARNAUD SPANI

Les principes actifs sont au cœur d’un médicament ou d’un produit cosmétique. Les laboratoires Pierre Fabre extraient les principes actifs dans les plantes.

Le principe actif porte bien son nom : il est l’élément, au sein d’un médicament ou d’un cosmétique, qui va avoir une action pour soigner ou pour embellir. Pour obtenir un principe actif, les procédés sont complexes et nécessitent un processus précis et long. Dans certains cas, il peut prendre jusqu’à 2 mois !

Les étapes de la fabrication d’un principe actif

La force des Laboratoires Pierre Fabre est d’aller chercher les principes actifs au coeur des plantes, grâce à la technique d’extraction végétale. La première étape est simple et rappelle le principe de l’infusion lors de la préparation d’une tasse de thé : la plante est plongée dans un solvant, avec une durée et une température bien précises pour obtenir les molécules souhaitées.

Ensuite, intervient l’opération de filtration pour éliminer les particules de plantes. Le résultat obtenu est alors concentré afin d’en réduire le volume. Grâce à cette technique, le solvant est récupéré pour étre réutilisé, et ainsi réduire l’empreinte écologique du procédé.

La solution ainsi concentrée est mise en contact avec une autre phase non-miscible : en clair, elles ne se mélangent pas (comme l’eau et l’huile, par exemple). En fonction des conditions de température et d’acidité appliquées é ces deux phases, les molécules actives vont passer de l’une à l’autre. La première phase va conserver tout ce qui n’est pas essentiel, et la suite du travail se déroulera sur la seconde phase, gorgée de principes actifs. Cette étape est généralement répétée à plusieurs reprises pour éliminer un maximum de molécules inutiles.

La dernière étape est celle de la purification. Plusieurs techniques sont possibles à ce stade. La cristallisation, permet de solidifier les molécules actives pour les extraire du solvant. La Chromatographie Liquide Haute Performance (HPLC), technique de purification de haut niveau, assure l’isolement les molécules avec un très haut niveau de pureté.

Un processus particulièrement surveillé

La fabrication de principes actifs est extrêmement réglementée, et demande un haut niveau d’expertise, ainsi que de fortes notions de sécurité, dont une triple protection :
– au niveau de la molécule, pour qu’elle ne soit pas polluée,
– au niveau de l’environnement, en travaillant dans des salles munies de systèmes de filtration pour éviter le rejet de molécules dans l’environnement,
– au niveau de l’homme, pour éviter l’exposition aux molécules. Par exemple, dans le cas de la fabrication de principes actifs pour des anticancéreux, le travail se fait en scaphandre.

Ces conditions sont obligatoires pour obtenir des produits de qualité en toute sécurité.

TAGS: DERMO-COSMETIQUE