Faut-il donner des vitamines aux enfants ?

© Sunny studio

Pour la bonne santé de nos enfants, mais surtout pour combler d’éventuelles carences, les compléments en vitamines s’invitent de plus en plus dans notre quotidien. Même si la santé passe d’abord par l’assiette, alimentation et supplémentation peuvent être complémentaires.

Pour lutter contre les germes responsables de maladies, notre corps dispose d’un système de défense complexe. Mais chez les jeunes enfants, le système immunitaire est en construction, ce qui les rend plus vulnérables. Il devient effectif vers 7-8 ans. Avant cela, les petits sont particulièrement sensibles aux différentes pathologies saisonnières. Ils subissent les épidémies tout au long de l’année. D’ailleurs, les infections respiratoires de l’enfant sont la première source de consultations durant les périodes automnales et hivernales.

Les vitamines pour remédier aux carences

Pour la bonne santé des plus jeunes, les conditions d’hygiène de vie et les facteurs nutritionnels sont à prendre en compte. On veille donc, en premier lieu, à ce que l’enfant ait un nombre d’heures de sommeil suffisant et à ce que ses repas soient équilibrés en quantité et en qualité. La croissance durant l’enfance et l’adolescence induit des besoins en vitamines et oligoéléments proportionnellement plus élevés que chez l’adulte. Les besoins vitaminiques sont, en principe, couverts par une alimentation équilibrée puisqu’il existe treize vitamines présentes dans ce que nous mangeons. Elles sont cruciales pour bien grandir et être en forme, et leurs bénéfices sont essentiels. Il est important pour l’enfant de pouvoir toutes les consommer.

Pourtant, dans la réalité, épinards, choux de Bruxelles et autres brocolis sont rarement les plats préférés des plus jeunes, et il peut être, parfois, extrêmement difficile de leur faire avaler des menus variés et équilibrés. Soyez inventifs, intégrez les légumes dans les soupes, salades colorées, purées, tartes ou cakes salés. Et si, malgré votre ingéniosité, certains aliments ne passent pas, sachez que le refus de certains aliments est rarement préjudiciable à la santé.

TAGS: ALIMENTATION, ENFANTS

En savoir plus

 

Néanmoins si votre enfant est fatigué, s’il multiplie les rhumes et affections ORL, il a peut-être un déficit en vitamines, oligoéléments ou minéraux. De nombreux compléments alimentaires peuvent favoriser le bon fonctionnement du système immunitaire.

Plusieurs études publiées ont mis en évidence l’intérêt d’un composé végétal extrait de champignons : le bêta-glucane. Imuvitalose est un complément qui associe le bêta-glucane à la vitamine C qui contribue au bon fonctionnement du système immunitaire. Mais rappelons-nous que, comme pour les adultes, une alimentation saine et diversifiée reste le meilleur moyen de trouver tous les nutriments nécessaires.

Alors, ne négligez pas la cuisine maison avec des produits de saison pour ensoleiller les assiettes et « donner envie ». Pour votre santé, mangez au moins cinq fruits et légumes par jour – www.mangerbouger.fr.

Pour plus d’informations sur Imuvitalose, rendez-vous sur www.imuvitalose.fr.