Le fluor : bon ou mauvais pour les enfants ?

A trop haute dose, le fluor peut s'avérer toxique, attaquer l'émail des dents, et entraîner une fluorose.
A trop haute dose, le fluor peut s'avérer toxique, attaquer l'émail des dents, et entraîner une fluorose. © alekso94

Allié de la santé bucco-dentaire, le fluor joue un rôle important dans la prévention des caries. Bénéfique à petite dose, il peut s’avérer dangereux en excès. Chez l’enfant, un apport trop élevé peut perturber le développement des dents et des os.

Le rôle anti-caries du fluor est indéniable. Néanmoins, sa prise doit être contrôlée…

Pour un enfant de moins de 6 ans, une dose inférieure ou égale à 50mg

Nécessaire à la minéralisation des dents, le fluor est présent dans la grande majorité des dentifrices. Cependant, les dosages ne sont pas les mêmes et varient en fonction de l’âge et des besoins associés.
Les dentifrices pour adultes vendus dans le commerce ont, en général, un dosage inférieur à 1 500 ppm (150 mg de fluor pour 100 g de dentifrice). En revanche, ceux ayant un dosage supérieur à 1 500 ppm ont un statut de médicament. Ils sont vendus exclusivement en pharmacies et généralement recommandés par un chirurgien-dentiste en cas de problème dentaire particulier. Mais ce dosage est le dosage « classique » pour adultes.

Pour un enfant de moins de 6 ans, les recommandations sont différentes. On utilise des dentifrices ayant une concentration inférieure ou égale à 500 ppm (50 mg de fluor/100 g). Pour les plus jeunes encore, avant l’âge de 3 ans, les dentifrices ne contiennent pas de fluor. En effet, à cet âge les risques d’ingestion sont importants et on ne prend pas de risque. Conclusion : on reste vigilant quand on fait ses courses. On s’attarde à bien repérer les tranches d’âges clairement mentionnées sur les dentifrices pour enfants. Et, pour les plus petits, on veille à appliquer la bonne dose sur la brosse : elle ne doit pas dépasser la taille d’un petit pois.

Ne jamais oublier que le fluor se retrouve dans l’alimentation, notamment dans certaines eaux gazeuses en bouteille et certains sels de cuisine. Cet apport est à prendre en compte, notamment chez les enfants.

Les taches blanches sur les dents liées à un excès de fluor

Aujourd’hui, l’utilisation seule d’un dentifrice fluoré suffit à couvrir les apports en fluor nécessaires. Il y a quelques années encore, la pratique était de le donner systématiquement sous forme de compléments alimentaires aux enfants en bas âge. Mais, depuis 2008, l’ AFSSAPS (Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé) a modifié ses recommandations concernant cette prescription. Désormais, tous les médecins le savent : il n’y a pas de supplémentation entre zéro et 6 mois.

En effet, à trop haute dose, le fluor peut s’avérer toxique, attaquer l’émail des dents, et entraîner une fluorose. Ces fameuses taches blanches (fluorose légère) présentes sur les dents des enfants, longtemps imputées à la prise d’antibiotiques, sont, en réalité, dues à un excès de fluor. Malheureusement, cette altération est irréversible, l’émail n’ayant pas la propriété de se recomposer et de revenir à son état initial. Ces fluoroses légères concernaient, en 1998, 2,5 % des enfants de moins de 12 ans. Aujourd’hui, les dentifrices moins fluorés pour enfants et des prescriptions moins systématiques ont permis la régression de ces pathologies, selon le ministère de la Santé.

TAGS: BÉBÉ, DENTS

En savoir plus

 

Pour accompagner les plus petits dans l’apprentissage de l’hygiène bucco-dentaire et les inciter à adopter les bons gestes au quotidien, vous pouvez télécharger gratuitement l’application Mon Raccoon® disponible sur Apple Store et Google Play.

Développée en partenariat avec des chirurgiens-dentistes spécialistes des enfants, cette application apprend au plus jeune comment utiliser sa brosse à dents, adopter la bonne méthode de brossage ou encore choisir un dentifrice adapté à son âge.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.monraccoon.com.