Comment lutter contre le phénomène de « jambes lourdes » ?

Lorsque vous êtes assise ou allongée, évitez de croiser les jambes et pensez à les surélever.
Lorsque vous êtes assise ou allongée, évitez de croiser les jambes et pensez à les surélever. © Antonio Guillem / shutterstock.com

Après de longues heures passées debout à piétiner, vous avez parfois la sensation d’avoir les jambes lourdes et gonflées. Le phénomène « jambes lourdes » est bien réel, et n’est surtout pas à prendre à la légère. Le Dr Fabienne Cabanac vous dit tout à son sujet, et avance quelques pistes pour nous aider à lutter contre ces désagréments.

Qu’est-ce que le phénomène jambes lourdes ?

Ce phénomène est souvent un symptôme, le premier qui doit alerter les patientes sur un problème de maladie veineuse. Ce signe avant-coureur montre que la paroi de la veine commence à s’altérer et que la circulation veineuse ne se fait pas correctement. Contrairement aux artères, les parois des veines ne sont pas « musclées », et sont donc moins toniques. Pour une bonne circulation, elles ont besoin de l’appui plantaire, qui va agir comme une pompe pour faire circuler le sang. Si vous avez les jambes lourdes, n’hésitez donc pas à consulter un médecin.

Quelles sont ses origines ?

Le phénomène jambes lourdes peut avoir différentes sources. Il peut s’agir d’un problème génétique, d’un problème héréditaire, ou encore être dû à une période d’affluence hormonale : pendant l’adolescence, au moment d’une grossesse, avant, pendant et après la ménopause. Enfin, l’activité professionnelle peut être à l’origine de tels troubles, notamment lorsque le travail impose une station debout prolongée avec des piétinements. Tel est le cas des commerçantes, hôtesses de l’air, infirmières…

Comment lutter contre le phénomène jambes lourdes ?

Bien entendu, la pratique d’une activité physique régulière et une bonne hygiène alimentaire sont essentielles. Mangez équilibré en évitant les aliments trop gras et trop salés, et buvez beaucoup d’eau : cela sera déjà une très bonne base. Certains sports tels que la natation, l’aquagym, la pratique du vélo ou encore du yoga sont particulièrement recommandés.

En cas de station debout prolongée, oubliez les talons, et n’hésitez pas à porter des bas de contention et à faire des petits mouvements de rotations avec les chevilles. Lorsque vous êtes assise ou allongée, évitez de croiser les jambes et pensez à les surélever. Enfin, chaque soir, offrez à vos jambes un petit massage. A l’aide d’une crème, commencez au niveau du pied en insistant sur la plante, et remontez doucement le long de la jambe, en insistant sur l’arrière du mollet.

TAGS: ALIMENTATION, GROSSESSE, ménopause, PLANTES