Movember : une moustache pour la bonne cause

Par

En novembre, certains hommes se laissent pousser la moustache pour lever des fonds pour la recherche contre les maladies masculines. © Getty Images

Une touche de fantaisie pour engager le dialogue sur un sujet grave : voilà ce que propose le mouvement Movember. Durant le mois de novembre, certains hommes se laissent pousser la moustache pour lever des fonds pour la recherche dans la lutte contre les maladies masculines. Décryptage.

Une moustache pourrait-elle faire avancer la recherche ? C’est le pari un peu fou du mouvement Movember (contraction du “m” de moustache et de november). Depuis la première édition en 2003, c’est un moyen d’engager la conversation sur les maladies masculines.

75% des suicides sont commis par des hommes

Les fondateurs du mouvement sont partis d’un constat dérangeant : en moyenne, la différence de durée de vie entre hommes et femmes est de cinq ans (source : Institut national d’études démographiques). Pourquoi les hommes ont-ils tendance à vivre moins longtemps que les femmes ? Les cancers sont en cause, comme ceux de la prostate et des testicules, mais aussi des maladies mentales qui peuvent être plus tabous chez l’homme que chez la femme. Ainsi, selon l’Observatoire national du suicide, 75% des suicides sont commis par des hommes. Le risque cardiovasculaire est également plus élevé chez les hommes.

55 millions d’euros pour la recherche et le soutien aux malades

L’opération Movember consiste donc à se faire pousser la moustache durant le mois de novembre. Lorsque des collègues, amis ou membres de la famille interrogent sur ce changement d’allure, c’est l’occasion d’aborder ces sujets et d’inviter à faire un don à la Fondation Movember. D’autres événements sont également mis en place : certaines marques imaginent des collections éphémères dont les bénéfices vont à la recherche, ou encore des courses à pied caritatives. Selon l’association Movember, 55 millions d’euros ont été récoltés en 2016 pour la recherche et le soutien aux malades à travers 21 pays.

Les femmes encouragées à joindre le mouvement Movember

Si Movember vise à faire parler de la santé masculine, il n’est pas pour autant question d’exclure les femmes. Elles sont invitées à participer aux animations sportives, à encourager leur entourage, à abandonner leur rasoir le temps d’un mois ou à faire vivre la cause sur les réseaux sociaux. Quant aux hommes qui portent la moustache toute l’année, ils peuvent de leur côté choisir de se raser. Tout est bon pour engager la discussion.

 

Victoria Denis

TAGS: Maladies

Nos experts dans votre poche ! Une fois par mois, la rédaction vous envoie sa sélection de conseil santé et beauté.
Pour la retrouver inscrivez vous ici:

Votre inscription à la liste a bien été enregistrée.