Peau de bébé : comment en prendre soin ?

La couche cornée d’un bébé est plus fragile que celle d’un adulte.
La couche cornée d’un bébé est plus fragile que celle d’un adulte. © 2xSamara.com

Pour la toilette de bébé, pas question d’utiliser vos produits même les plus doux. En effet, la peau des tout-petits ést très sensible, c’est pourquoi les gestes, la routine et les soins prodigués requièrent une attention particulière.

Alors pour préparer l’arrivée de bébé en toute sérénité, il est temps de trouver les soins qui lui conviennent.

Le film hydrolipidique du bébé se déshydrate rapidement

Dès la naissance, la peau de bébé est structurellement semblable à celle d’un adulte, sans en avoir pour autant acquis encore toutes les fonctionnalités de protection. La couche cornée est plus fragile, et la barrière cutanée ne remplit pas encore sa fonction de protection face aux agents extérieurs et infectieux. Le film hydrolipidique, encore peu performant, se déshydrate rapidement et rend la peau de bébé vulnérable aux agressions chimiques, mécaniques et climatiques. D’un « pH » peu acide, elle est sensible aux irritations et résiste moins bien aux infections.

L’utilisation d’une gaze stérile recommandée

Pour nettoyer les yeux, les oreilles et le nombril, il n’y a pas mieux qu’une gaze stérile montée en mèche enduite de sérum physiologique. Délicatement introduite dans chaque orifice, elle permet d’enlever les petites mucosités et saletés accumulées. Pour éviter les infections, on utilise une nouvelle gaze pour chaque partie du corps nettoyée.
Le siège de bébé doit être nettoyé quotidiennement, c’est-à-dire à chaque changement de couche, à l’aide de lingettes ou d’un coton enduit de liniment oléo-calcaire.

Préférez des gels lavants élaborés pour minimiser les risques de réactions allergiques

Le bain, moment de complicité et de toilette, est lui aussi régi par certaines règles. L’eau ayant tendance à assécher la peau de bébé, il peut être donné tous les deux ou trois jours. Pour un bain agréable, les médecins préconisent une température de l’eau semblable celle du corps, c’est-à-dire comprise entre 35 et 37 degrés. Dans le doute, on utilise évidemment un thermomètre de bain. Pendant la toilette, on insiste bien sur les petits plis, au niveau de l’aine, de l’arrière des genoux et des creux des bras. Les cheveux doivent également être correctement savonnés car les tout-petits transpirent beaucoup. Mousses, huiles de bain, gels lavants, shampooing et autres produits de soin doivent être élaborés pour minimiser les risques de réactions allergiques et spécialement développés pour les bébés.
On profite également du bain pour couper les ongles de bébé. Avant l’âge d’un mois on évite d’intervenir car ses ongles sont mous et difficiles à couper. Toutefois si votre nourrisson se blesse, essayez de lui limer les ongles avec une lime recommandée par un pédiatre. Passé ce premier mois, optez pour des ciseaux spéciaux pour bébé ou des coupes ongles adaptés.
Enfin, pour sécher bébé, utilisez une serviette propre et tamponnez son corps plutôt que de l’essuyer. Insistez bien dans des plis et sous les bras pour prévenir d’éventuelles irritations.
Pour clore le rituel, il est conseillé d’appliquer une crème hydratante ou une huile de massage pour bébé.

TAGS: BÉBÉ, DERMATOLOGIE

En savoir plus

 

Les laboratoires Klorane avec Klorane bébé couvrent toute l’étendue des soins à prodiguer aux tout-petits, à travers une gamme complète, enrichie d’un actif végétal souverain pour les peaux fragiles, le calendula.