Pourquoi y-a-t-il des conservateurs dans les produits dermo-cosmétiques ?

Par

Aujourd’hui, cinquante-neuf conservateurs ont été validés par le Règlement Européen sur les produits cosmétiques. © Getty Images

Quand on vous dit « conservateurs » on vous sent méfiant, et pourtant, on en a besoin dans la plupart de nos produits de beauté, sans quoi ils deviendraient de véritables bouillons de culture. Explications.

Les conservateurs permettent de protéger les formules des contaminations pendant toute la durée de vie du produit et une fois ouvert, afin de garantir la sécurité du consommateur.

Les parabènes, famille de conservateurs les plus connus, ont été accusés de tous les maux ces dix dernières années. Les risques supposés ? Allergènes, cancérigènes et perturbateurs endocriniens. De ce fait, une partie des utilisateurs de produits cosmétiques a décidé de bannir les soins contenant des parabènes. Pourtant, la majorité d’entre eux n’était pas concernée. Un message relayé par ailleurs par les autorités sanitaires. En 2005, elles ont ainsi dédouané le méthyl, l’éthyl, le propyl et le buthyl parabènes. Sans récupérer pour autant la confiance des consommateurs.

L’objectif d’un conservateur : prolonger la durée de vie du soin

Les cosmétiques sont composés d’une phase aqueuse et d’une phase huileuse. Dans l’eau, toute une série de bactéries peut potentiellement proliférer. C’est pourquoi les conservateurs sont absolument indispensables pour éliminer ces micro-organismes et garantir la bonne conservation du produit. Face à la défiance croissante, les parabènes ont été remplacés par des substances plus contestables comme la MIT méthylisothiazolinone par exemple.

Des conservateurs validés, et sous surveillance

Aujourd’hui, cinquante-neuf conservateurs ont été validés par le Règlement Européen sur les produits cosmétiques et restent sous surveillance. Les industriels les connaissent bien et savent les intégrer à la juste concentration dans les formules des produits dermo-cosmétiques. Ils font aussi l’objet de tests stricts pour s’assurer de leur innocuité.

Et demain ?

S’agissant des peaux les plus fragiles, celles-ci peuvent se tourner vers des soins bénéficiant de la technologie Cosmétique Stérile, un nouveau standard, unique au monde permettant de fabriquer des formules dénuées de conservateur et dont les propriétés et l’efficacité ne s’altèrent pas dans le temps. Face à cela, les industriels cherchent des alternatives efficaces et sûres comme par exemple la Cosmétique Stérile utilisée chez Ducray, A-DERMA ou Eau Thermale Avène.

 

TAGS: Cancer, Dermo-Cosmétique

La cosmétique stérile, sans conservateurs pour les peaux les plus exigeantes. Grâce à un processus unique de fabrication, les laboratoires Pierre Fabre offrent aux peaux les plus fragiles (peau de bébé, peaux hypersensibles, peaux à tendance atopique…) des soins sans conservateurs ni substance à visée conservatrice. Le secret ? Des actifs essentiels pour la peau, une stérilisation des formules, par infusion, associée à leur conditionnement en bloc stérile, et un système de conditionnement breveté (DEFI) qui permet de maintenir la stérilité des formules, même après ouverture du tube, sans aucun risque de contamination bactérienne pendant toute la durée d’utilisation du soin.

Commercialisée à partir de 2009 sous la marque Eau Thermale Avène (Tolérance Extrême), la Cosmétique Stérile est également disponible dans les marques A-DERMA et Ducray. Cette innovation du groupe Pierre Fabre a été doublement récompensée aux oscars de l’emballage 2018.

Nos experts dans votre poche ! Une fois par mois, la rédaction vous envoie sa sélection de conseil santé et beauté.
Pour la retrouver inscrivez vous ici:

Votre inscription à la liste a bien été enregistrée.