Prétox : se préparer aux excès de fin d’année en 4 jours

Par

Le recours aux extraits de plantes favorise les fonctions d’élimination. © Getty Images

La prétox est une méthode venue d’Outre-Manche qui consiste à préparer son corps aux excès de fêtes de fin d’année. Voici un programme allégé pour arriver aux réveillons avec une belle énergie.

Le foie gras, l’alcool, les chocolats, les desserts… notre organisme et notre ligne vont être mis à rude épreuve pendant la période des festivités de fin d’année. « Cette plus forte consommation de produits gras, sucrés et alcoolisés peut avoir des conséquences à très court terme. Il s’agit en effet de la fameuse crise de foie, laquelle s’accompagne ponctuellement de troubles digestifs », informe Christian Latgé, Responsable Développement Nutrition chez Pierre Fabre.

Point positif, il est possible de préparer l’intégralité de son organisme à cette surcharge alimentaire en mettant en repos ses organes d’élimination et de digestion. Pour cela, on modifie son alimentation 3 à 5 jours avant les premières réjouissances.

Mieux vaut éviter l’alcool ainsi que les graisses saturées

Alléger son alimentation est la base de la prétox. Pour cela, mieux vaut éliminer tous les produits transformés de vos placards et frigidaire : salades traiteur toutes prêtes, plats cuisinés, viennoiseries, tous très riches en sucres et en lipides. Il est également recommandé d’éviter l’alcool, les graisses saturées, les sucreries et les protéines. « Les protéines stimulent le foie et le pancréas », détaille Christian Latgé.

Préférer les apports en minéraux, pauvres lors des fêtes

Il est recommandé de privilégier des aliments pauvres en calories, en matières grasses et en protéines. Parmi eux, les légumes de saison, à cuisiner surtout en soupe. « Les soupes et potages ont l’avantage d’apporter de l’eau et des minéraux dont les apports seront moins assurés pendant les fêtes », explique Christian Latgé.

Les fruits de saison y ont aussi toute leur place. « Les clémentines, oranges et mandarines sont particulièrement intéressantes, car elles permettent de stocker de la vitamine C, peu présente lors du réveillon, mais également parce qu’elles favorisent la formation et l’excrétion de bile », souligne l’expert. Ce qui permet de facto d’avoir un foie performant pendant les agapes.

Purifier l’organisme à l’aide d’extraits de plantes

Troisième pilier de l’alimentation détox : les céréales sous des formes simples (pâtes, riz, céréales grillées, graines) afin de ne pas avoir faim. « Cette alimentation permet de mettre au repos le foie et le pancréas, organes sursollicités pendant les fêtes. »

Pendant cette prétox, il est très important de boire beaucoup d’eau, en particulier deux à trois jours avant les festivités. « L’alcool déshydrate notre organisme », précise Christian Latgé. L’astuce ? Opter pour des boissons gazeuses qui facilitent la motricité intestinale et donc le transit.

En parallèle, le recours aux extraits de plantes (pissenlit, queue de cerise, artichaut) favorise les fonctions d’élimination et aide à drainer les toxines hors de votre organisme. C’est donc le moment de les adopter.

Pratiquer une activité physique et prendre du repos

Préparer votre organisme, c’est aussi prendre du repos en prévision des soirées (et nuits) de fêtes. Essayez de vous coucher plus tôt, de limiter le stress, mais également de pratiquer une activité physique afin de perfectionner votre prétox. De quoi vous permettre de vivre au mieux les fêtes… sans lendemain difficile.

Anne-Sophie Glover-Bondeau

 

TAGS: Alimentation

Ma prétox au quotidien :

Matin

  • Privilégier un fruit et une boisson chaude.

Midi

  • Consommer des légumes frais de saison ainsi que des céréales.

Après-midi

  • Préférer une boisson chaude.

Soir

  • Cuisiner une soupe ou un bouillon afin de purifier l’organisme.

 

Nos experts dans votre poche ! Une fois par mois, la rédaction vous envoie sa sélection de conseil santé et beauté.
Pour la retrouver inscrivez vous ici:

Votre inscription à la liste a bien été enregistrée.