Infections hivernales : comment les prévenir ?

Par

Pour fonctionner, les cellules du système immunitaire ont besoin de nutriments, dont des acides aminés. © Getty images

Le retour du froid s’accompagne des classiques rhumes, affections ORL, grippe…il est possible de les éviter au maximum en renforçant son système immunitaire. Explications.

Pendant la saison hivernale, le système immunitaire est mis à rude épreuve et les muqueuses sont sèches et irritées, en raison du temps froid et humide ainsi que du manque de soleil. Ces faiblesses permettent aux infections de l’hiver d’envahir plus facilement le système respiratoire et/ou digestif. En outre, nous vivons en milieu confiné quand il fait froid, ce qui facilite la transmission des virus. Dans ce cas, comment aider son corps à résister aux infections ? En maintenant ses défenses immunitaires au beau fixe.

Renforcer son système immunitaire contre les maux de l’hiver

Préparer votre système immunitaire est indispensable pour prévenir les maux de l’hiver. Pour cela, quelques règles simples s’appliquent.

Consommer les bons aliments, comme les lentilles

L’alimentation joue un rôle clé pour booster les défenses immunitaires, certains nutriments tout particulièrement. Au menu, mieux vaut privilégier des aliments riches en fer, de type boudin noir, viande rouge, abats, huitres ou lentilles, le fer jouant un grand rôle dans les mécanismes de l’immunité.

En parallèle, faites-le plein de vitamine D (poissons gras, jaune d’œuf, margarine…) qui est une vitamine synthétisée en partie grâce au soleil et est impliquée dans le métabolisme phospho calcique et immunitaire, mais aussi de vitamine C (kiwi, poivron, cassis, mâche…) et de zinc (bœuf, huîtres, cacao…) qui stimulent les cellules impliquées dans l’élimination des agents infectieux.

Dormir 7 à 8h par nuit minimum

Une étude américaine a montré que les personnes qui manquent de sommeil (moins de 6h par nuit) ont quatre fois plus de risque d’attraper un rhume que les autres. Le sommeil est un temps privilégié de la constitution des défenses de l’organisme du fait de la production d’un certain type de protéines, (cytokines) et d’un pic de sécrétion d’hormones durant la phase de sommeil profond. Pour rappel, la plupart des adultes ont besoin de 7 à 8h de sommeil par nuit.

Privilégier les apports d’oligo-éléments, acides aminés et vitamines

Pour fonctionner, les cellules du système immunitaire ont besoin de nutriments, dont des acides aminés (arginine, tryptophane), des oligo-éléments comme le zinc, des vitamines et des minéraux comme la vitamine C et le magnésium. Notre alimentation, parfois déséquilibrée, peut être carencée en ces éléments, il est donc recommandé de consommer des compléments alimentaires« Certains compléments alimentaires peuvent apporter un grand nombre de nutriments dont le corps peut manquer, surtout durant l’hiver, comme la propolis », précise Laurent Mermet, pharmacien Naturactive.

Par ailleurs, vous pouvez tout à fait vous tourner vers d’autres composants d’origine naturelle ou végétale pour stimuler les défenses de l’organisme. Lesquels ? L’Echinacée, par exemple, qui favorise le fonctionnement du système immunitaire en périodes d’agressions hivernales. « Ce composant peut être pris sous forme de cure, notamment pour les personnes sensibles aux agressions hivernales », ajoute l’expert.

Enfin, l’extrait de Sureau participe également au bon fonctionnement des défenses immunitaires. L’apport de probiotiques, associé au Sureau, peut être un atout supplémentaire pour aider le corps en période d’affections hivernales.

Anne-Sophie Glover-Bondeau

TAGS: Alimentation, Maladies, Plantes

Nos experts dans votre poche ! Une fois par mois, la rédaction vous envoie sa sélection de conseil santé et beauté.
Pour la retrouver inscrivez vous ici:

Votre inscription à la liste a bien été enregistrée.