4 conseils​ ​pour​ ​masquer​ ​durablement​ ​vos​ ​rougeurs

Il est conseillé de favoriser les soins les plus naturels possibles, comme ceux à l’eau thermale. © Getty Images

Sensibles, réactives, plus fragiles que d’autres, certaines peaux sont sujettes aux rougeurs. Comment les soigner ? Que faut-il savoir avant de les maquiller ? Et surtout, comment les camoufler ? Les conseils de la rédaction.

À ne pas confondre avec l’acné rosacée (ou couperose), les rougeurs sont dues à une accélération de la micro-circulation et à une dilatation des vaisseaux, toutes deux liées au froid. Pour certaines peaux claires, les rougeurs peuvent être récurrentes en hiver. Un phénomène qui peut se camoufler discrètement.

Cosmétique stérile, maquillage adapté… des alternatives à connaître

Opter pour un nettoyage adapté

« Avant même de penser à l’hydratation, il faut choisir un soin nettoyant adapté aux peaux à rougeurs, très doux et non irritant », rappelle Marine Huor, Chef de produit pour les Laboratoires dermatologiques Avène. Sa recommandation ? Un soin lacté à effet frais, qui contient de la TRP-regulin, l’actif spécifique de la prise en charge de la rougeur grâce à ses propriétés apaisantes. « Il vaut mieux l’appliquer du bout des doigts, puisque le coton génère frottements et irritations. Si le geste du passage de coton est vraiment apprécié, on conseille de l’imbiber d’eau thermale apaisante au préalable », précise-t-elle.

Préférer des cosmétiques stériles

Hydratez ensuite votre peau avec une crème spécialisée : pour minimiser les rougeurs, elle se choisit sans parfum, sans conservateurs et développée pour minimiser le risque de réactions allergiques. Le mieux ? Opter pour des cosmétiques stériles, pensées pour les épidermes les plus sensibles. Il est également conseillé de favoriser les soins les plus naturels possibles, comme ceux à l’eau thermale. « Attention cependant, il est vivement recommandé d’appliquer systématiquement une protection solaire », observe Marine Huor. Avant d’ajouter : « Le soleil, même d’hiver, étant un facteur aggravant. »

Corriger les zones concernées à l’aide d’un stick vert

En cas d’imperfections localisées, corrigez les zones concernées avec un stick vert. Cette astuce est bien connue des maquilleurs professionnels : la couleur verte permet de neutraliser les teintes rouges par opposition chromatique. « Il faut savoir qu’avant d’être adaptée aux usages cosmétiques, on l’utilisait en peinture », indique Marine Huor. « Il suffit de prélever une petite quantité à tapoter délicatement du bout du doigt sur la zone à problèmes », détaille-t-elle. Bien appliqué et sous un voile de poudre ou de fond de teint, le vert sera imperceptible… comme les rougeurs.

Privilégier un maquillage pour peaux sensibles

Pour finir, unifiez ensuite l’ensemble du teint avec un fluide teinté ou un fond de teint couvrant pour peaux sensibles. « Dans les deux cas de figure, on l’applique de l’intérieur vers l’extérieur du visage, pour éviter un effet masque et obtenir un ensemble plus naturel », conseille Marine Huor. D’une manière générale, privilégiez le maquillage de pharmacie ou parapharmacie. Moins allergènes et plus naturel, il limite le risque de réactions.

TAGS: Dermo-Cosmétique