Savon ou gel douche, lequel choisir ?

Par

Le vrai savon, obtenu par saponification, affiche un pH élevé, alors que celui de la peau est à 5,5. © Getty Images

Longtemps délaissé au profit des gels douche, le savon solide revient sur le devant de la scène. À chacun ses atouts.

Le savon, à bien choisir selon sa peau

Le pain de savon rassure. Il évoque l’authenticité et la tradition, et s’inscrit dans une routine de soin naturelle. Mais attention à bien distinguer le savon classique (parfumé, de Marseille, d’Alep…) des pains surgras, enrichis en actifs nourrissants, et des syndets, qui sont en fait des gels douche sous forme solide.

Ses avantages :

– il est authentique : d’origine ancestrale, il est fabriqué selon des recettes héritées des premiers savonniers, il y a plusieurs millénaires. On y retrouve généralement des huiles végétales (olive, palme, noix de coco, etc.) auxquelles on ajoute une base minérale (soude pour un savon dur, potasse pour un savon mou ou liquide). Celle-ci a le pouvoir de dissoudre les graisses qui seront évacuées avec l’eau de rinçage et donc de laver,

– il est écologique : avec lui, pas de bouteille en plastique, il est généralement emballé d’une simple feuille de papier,

– il est économique : sa durée de vie moyenne est de deux mois, à condition de le poser sur un porte-savon troué, qui lui permet de sécher entre les utilisations.

Ses inconvénients :

– il est plus détergent en général, car le vrai savon, obtenu par saponification, affiche un pH élevé, alors que celui de la peau est à 5,5. Il vaut donc mieux le réserver à la toilette des peaux normales, en ajoutant ensuite un lait hydratant. Les peaux fragiles et sèches choisiront donc un pain surgras ou un syndet.

Le gel douche, pratique et agréable

Ses avantages :

–  il n’agresse pas la peau : malgré sa formule à base de tensio-actifs moussants, il reste doux à condition d’être dosé comme il le faut.

– il est facile à utiliser : avec lui, dans la douche, pas de risque de “vols planés”, ou de repêchage risqué au fond du bain. De plus, il ne fond pas dans la main ou sur le bord du lavabo ;

– il est pratique : on l’emporte facilement dans sa trousse, pour le sport, en voyage… et il existe même des petits formats qui conviennent à l’avion.

– il est moussant, parfois trop : attention aux formules qui peuvent être un peu trop détergentes ;

– il est moins écologique : à cause de sa présentation en plastique. Mais les marques font de plus en plus d’efforts avec des bouteilles comportant un pourcentage plus élevé de plastique recyclé et recyclable.

TAGS: Beauté responsable, Hygiène

Nos experts dans votre poche ! Une fois par mois, la rédaction vous envoie sa sélection de conseil santé et beauté.
Pour la retrouver inscrivez vous ici:

Votre inscription à la liste a bien été enregistrée.