Cystites récidivantes : comment les traiter et les prévenir ?

Par

Identifier les causes des cystites récidivantes permet de les prévenir © Getty images

Les cystites récidivantes sont un problème pour de nombreuses femmes. Ces infection de la vessie touchent en effet fréquemment la gent féminine. 20 à 30% d’entre elles connaissent un nouvel épisode d’infection urinaire et, parmi celles-ci, 25% récidivent à nouveau.

Lorsqu’une personne présente au moins quatre épisodes de cystites sur une année on parle de cystite récidivante. Plusieurs facteurs de risque peuvent l’expliquer : l’activité sexuelle, des antécédents maternels de cystite, l’utilisation de spermicides, ou encore une incontinence urinaire.

Privilégier un traitement d’attaque mais aussi de fond

Les cystites récidivantes sont soignées par un traitement antibiotique d’attaque (pendant 5 à 7 jours) et un traitement de fond (antibiothérapie à faible dose pendant plusieurs mois tous les jours ou après les rapports sexuels).

Ces infections répétées doivent également faire l’objet d’une consultation avec un spécialiste et la réalisation d’examens complémentaires pour éliminer des causes rares, mais graves (malformation des voies urinaires, calcul, cancer de la vessie…). Le plus souvent, heureusement, les cystites récidivantes sont dues à une sensibilité particulière de la vessie aux bactéries.

Quant au traitement, il consiste aussi et surtout à identifier la cause principale quand elle existe : constipation, mictions trop rares ou trop espacées, absence ou encore excès d’hygiène intime, hydratation insuffisante en particulier en été, en cas de fortes chaleurs, ou pendant les voyages, mais aussi le stress.

Comment réduire mes infections ?

Cependant, lors qu’aucune cause n’a été trouvée, il est recommandé d’adopter certaines bonnes pratiques, quotidiennement :

  • boire beaucoup d’eau pour éviter d’avoir des urines peu abondantes, concentrées qui favorisent la prolifération des bactéries
  • uriner régulièrement en vidant totalement la vessie pour éviter la stagnation des urines
  • avoir une bonne hygiène intime, mais sans excès
  • éviter les vêtements trop serrés et/ou en tissu synthétique favorisant la macération, irritant les muqueuses
  • uriner après les rapports sexuels pour que le flux d’urine chasse les bactéries ayant éventuellement contaminé l’urètre pendant la relation sexuelle
  • préférer les serviettes hygiéniques aux tampons périodiques
  • régulariser le transit intestinal
  • éviter le café, le thé, les épices, les boissons alcoolisées, les aliments acides, les agrumes et les tomates, sources d’irritation de la vessie

Anne-Sophie Glover-Bondeau

TAGS: Alimentation, Maladies

Urisanol sticks Cranberry – marque Naturactive

 

Vous souffrez de cystites à répétition ? 

Faites une cure de Cranberry de façon simple et agréable : chaque matin, un sachet-stick au goût framboise à diluer dans un grand verre d’eau ou une bouteille à boire toute la journée. Urisanol stick contient un extrait de Cranberry qui apporte 36 mg de proanthocyanidines par prise.

 

 

Naturactive propose également une association : extrait de Cranberry + huiles essentielles (menthe poivrée, girofle, thym, lavande, Cannelle de Ceylan). 

Cette association permet d’agir dès les premiers signes de gênes urinaires.

Une gélule et une capsule 2 fois par jour pendant 5 jours à commencer dès les premiers signes. Disponible en pharmacies.

Nos experts dans votre poche ! Une fois par mois, la rédaction vous envoie sa sélection de conseil santé et beauté.
Pour la retrouver inscrivez vous ici:

Votre inscription à la liste a bien été enregistrée.